Badiane Traductions

4 jours à Florence

par Clémence Leblais

Voyage réalisé en avril 2016

Jour 1 : l’architecture vue d’en bas
Dans l’après-midi, direction la place du Duomo, célèbre pour sa magnifique cathédrale Santa Maria del Fiore aux couleurs pastel, son campanile et son baptistère. J’en profite également pour aller voir le Ponte Vecchio qui se trouve sur le chemin, il s’agit du plus ancien pont de la ville et l’un des plus originaux que j’aie vu jusqu’à maintenant puisqu’il abrite de nombreuses boutiques de bijouterie. Enfin, rien de mieux qu’une part de pizza italienne pour terminer cette journée. C’est définitivement en Italie que l’on mange les meilleures pizzas !

Jour 2 : un peu de hauteur
Retour à la place du Duomo pour cette fois escalader les quelques 400 marches du Campanile. Je m’arrête aux différents paliers pour profiter de la superbe vue sur la ville et ses alentours. Au loin, on distingue le paysage toscan avec ses cyprès et ses oliviers. L’après-midi, je continue ma visite de la ville et de ses monuments : baptistère de la place du Duomo, Officina profumo farmaceutica di Santa Maria Novella, palais Vecchio, palais Pitti… J’ai la tête qui tourne… Apparemment, c’est un symptôme répandu durant un séjour à Florence 😉

Jour 3 : les musées incontournables
Je commence par le musée Bargello, dédié à la sculpture. Il y a peu de touristes et pourtant, ce musée abrite de véritables merveilles. J’ai un coup de cœur pour un petit pêcheur et ses poissons. Florence possède tant de chefs d’œuvre aux quatre coins de la ville qu’une carte n’est pas nécessaire : la Basilique Santa Croce en est la preuve, je tombe dessus par hasard.
J’atteins finalement le marché de Sant’Ambrogio. Ici, il n’y a aucun touriste, seulement des locaux. Je commande tant bien que mal un sandwich focaccia au jambon de pays et fromage que je déguste sur la place Santa Croce baignée de soleil, face au Palazzo dell’Antella.

Tout l’après-midi est consacré à l’un des plus célèbres musées de Florence : la Galleria degli uffizi. Les chefs d’œuvres sont légion : La Naissance de Vénus de Botticelli, le célèbre diptyque de Piero della Francesca, la Vénus de Titien, L’Annonciation, de de Vinci, l’Ange musicien de Rosso Fiorentino. Le musée est dense, il est impossible de s’attarder sur chaque œuvre. Avant d’être un musée, ce lieu fut la résidence de la famille Médicis, célèbre famille florentine qui régna sur la ville du XVIe au XVIIIe siècle.

Jour 4 : visite de la Galleria dell’ Accademia
C’est le musée que j’ai préféré, notamment parce qu’il abrite le beau David de Michel-Ange. Je n’ai pu m’empêcher de revenir plusieurs fois le contempler. Un bonbon pour les yeux ! Enfin, c’est l’heure du départ. Ce court séjour à Florence aura été riche en découvertes !

J’ai adoré : la multitude de sculptures et la papeterie florentine, qui orne désormais le dessus de ma cheminée.
Je recommande : Eataly, pour revenir les valises chargées de bons produits italiens et pour leurs savoureuses pizzas à manger sur place ou à emporter et Mangia, Via Lambertesca pour la qualité des pizzas à un prix dérisoire. Côté pratique, la Firenze card offre l’accès en illimité pendant 72h aux musées et aux monuments de Florence.
J’ai été surprise par : la richesse artistique de la ville, malgré sa réputation !

voyage_florence

De gauche à droite et de haut en bas : Officina Profumo – Farmaceutica di Santa Maria Novella / Galleria degli Uffizi / Petit pêcheur du Museo nazionale del Bargello / Campanile de Giotto / Façade de la Cattedrale di Santa Maria del Fiore / Ponte Vecchio / David de la Galleria dell’Accademia / Pizza de chez Mangia Pizza Firenze / Vue du Ponte Vecchio de la Galleria degli Uffizi

Publié dans Voyages